Dépistage dysplasie des coudes

** TELECHARGER LE FORMULAIRE **

La dysplasie du coude (DC) regroupe 4 types de problèmes qui peuvent exister de manière isolée, ou être associés à des degrés divers:            

- la non union du processus anconné            

- la fragmentation du processus coronoïde médial            

- l'ostéochondrose ou l'ostéochondrie dissécante du condyle huméral médial            

- l'incongruance articulaire

Dans le cadre du dépistage radiographique , on cherche a mettre en évidence la présence (ou l'absence) des signes d'arthrose du coude, qui sont dans la quasi-totalité des cas en relation avec la DC

L'examen de dépistage radiographique de la DC s'effectue selon un protocole qui peut sembler complexe, mais qui repose sur la nécessité d'être aussi fiable que possible compte tenu du diagnostic.

Les radiographies sont réalisées sans grille, la cassette (de préférence une cassette type cassette a mammographie) étant placée directement sur la table, sous la membre de l'animal. Les deux coudes doivent impérativement être radiographiés et soumis à une lecture simultanée. Chacun des clichés correspondants doit indiquer s'il s'agit du coude droit ou gauche.

  • Deux incidences de profil:
  1. Une incidence medio-latérale, le coude étant en flexion maximale. Sur le cliché, l'angle entre le radius et l'humérus doit être d'environ 45°. Les deux condyles huméraux doivent être parfaitement superposés. 1.jpg

  2. Une incidence médio-latérale, coude en extension

 

2-1.jpg

 

 

  • Une incidence "de face"

Une radiographie en incidence cranio-caudale, l'avant bras et la main de l'animal étant placés en rotation interne de 25° à 30° environ, coude a plat sur la table de radiographie.

 2-2.jpg

Après développement des clichés en incidence medio-latérale, la position est controlée en vérifiant la bonne superposition des deux condyles huméraux. Sur le cliché en incidence cranio-caudale, le processus coronoïde doit être dégagé de l'épiphyse proximale du radius.

La qualité technique du cliché doit être parfaite pour permettre une bonne analyse: tous les contours articulaires et la structure osseuse doivent être parfaitement nets.

Chaque cliché doit par ailleurs être identifié de manière infalsifiable au sein même de l'émulsion radiographique. Les indication a porter sont les suivantes:

- Nom de l'animal

- Numéro de transpondeur (puce éléctronique)

- Numéro de pedigree

- Sexe

- Date de naissance

- Nom du vétérinaire pratiquant l'examen

 - Date de la prise du cliché

- Latéralisation G/D correspondant au coude radiographié pour les clichés en incidence médio-latérale

Une attestation doit être délivrée par le vétérinaire effectuant la radiographie, qui certifie avoir vérifié lui même le numéro de puce de l'animal et sa conformité avec celui indiqué sur le cliché radiographique.

Lecture officielle

La lecture des clichés est pratiquée par un lecteur officiel agréé. Le CRAB traite et achemine les dossiers.

La notation sera exécutée selon la grille officielle prévue à cet effet et sera affiché sur le site.

Voici une grille de lecture des résultats:

0= absence de dysplasie du coude radiologiquement visible   

SL= Stade Limite    

1= dysplasie légère    

2= dysplasie moyenne    

3= dysplasie sévère

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site